Escapade gourmande sur le Circuit du Paysan!

29 juillet 2014

En Montérégie, l’agrotourisme est une des activités les plus prisées, en raison de l’abondance des récoltes… et de la gourmandise de la majorité d’entre nous!

Créé il y a 16 ans, le Circuit du Paysan est une initiative exemplaire en matière de tourisme responsable. Des agriculteurs et autres intervenants se sont mis ensemble pour diversifier leurs activités afin de pérenniser et de rentabiliser leurs installations agricoles en proposant aux visiteurs de proximité de venir goûter leurs bons produits du terroir tout en découvrant des attraits culturels, historiques et touristiques. S’étendant sur 194 km, ce circuit longe la frontière américaine, au pied des Adirondacks, entre la rivière Richelieu et le lac Saint-François. On peut le parcourir en tronçons comme bon nous semble, en voiture ou à vélo, car il n’y a pas de point de départ ou d’arrivée établi. On y retrouve, notamment, une grande partie des cidreries et des vignobles de la Montérégie, en plus de dénombrer 19 vergers et des champs de petits fruits et de légumes.

Voici quelques exemples des attraits gourmands ponctuant le parcours. À Saint-Valentin, la ferme Les Fraises Louis Hébert, à l’origine du concept d’autocueillette (qui a plus de 50 ans), comporte un centre d’interprétation et une salle de dégustation de produits dérivés fort appréciés et étonnants. Parmi ceux-ci, une mistelle de fraise et de framboise (boisson alcoolisée); un vin de fraise et framboise de type rosé; un moût de fraise et framboise, sans alcool – et un délicieux jus de fraise et framboise. On peut aussi acheter des shortcakes et des smoothies aux fraises (les fins de semaine), des tartes, gelées, confitures…, aller manger des gaufres aux « dimanches gaufrés » et faire une balade en voiturette dans les champs de fraises jusqu’à la Fête du travail. Des tables de pique-nique sont mises à la disposition des visiteurs. Ça c’est du tourisme comme je l’aime!

Sur le Circuit du Paysan, il y a des nouveautés tous les ans : par exemple, cette année, le vignoble Cortellino, à Saint-Urbain-Premier, J’ai aussi craqué pour la boutique La Cigogne gourmande, à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix 970 A, rue Principale, tél.: 450 806-0601) : cette boutique offre des spécialités alsaciennes, et des pâtisseries de tout genre et on peut manger au café bistro pour déjeuner et dîner.

Il faut également allée au vignoble J.O. Montpetit & Fils à Saint-Étienne-de-Beauharnois. On y produit huit vins pour tous les goûts : blancs, rosé, rouges, fortifié, de glace et de vendange tardive; et certains ont même récolté des médailles. J’ai beaucoup aimé le rosé et le vin de glace!



TOP